COVID-19; Mali; Burkina Faso; landbouw

Impact of Covid-19 on women in agriculture in Mali and Burkina Faso

27/09/21

Mandatée par le CCGD, Nynke Rammeloo a réalisé son mémoire de master sur l'impact de la pandémie COVID 19 en Afrique.

ce mémoire examine l'impact de la crise Covid-19 sur les femmes travaillant dans le secteur agricole au Mali et au Burkina Faso. L'étude est basée sur une analyse documentaire et des entretiens avec des parties prenantes actives en Afrique de l'Ouest. Les personnes interrogées ont fourni des informations utiles sur la situation actuelle dans les deux pays et ont également été en mesure de réfléchir aux conclusions tirées de l'analyse documentaire.

La principale conclusion est que le virus lui-même n'était pas un problème, mais que les précautions prises par le gouvernement pour lutter contre le virus ont eu d'importantes conséquences pour les femmes d'Afrique subsaharienne. De plus, la pandémie Covid-19 a accru les écarts déjà importants entre les hommes et les femmes. L'existence de ces écarts est principalement due à la domination masculine et à la division des rôles entre les hommes et les femmes, tant au Mali qu'au Burkina Faso. Les écarts sont perceptibles dans tous les secteurs, mais surtout dans le secteur agricole, où les personnes les plus pauvres sont actives. Une première recommandation est de mener des actions destinées aux femmes afin qu'elles puissent réellement en bénéficier, une autre est d'investir dans l'éducation des femmes. Tout cela en respectant leur propre culture et en tenant compte du principe "do no harm".

Ce mémoire est a été rédigé en anglais.